Mes clients équipés d’un smartphone contestent parfois mes dénivelées à la fin d’une randonnée. Ce à quoi je rétorque, que si les smartphones sont précis en positionnement, la mesure d’altitude est moins précise et que le bruit de mesure cumulé rend les mesures de dénivelées cumulées parfois très aléatoires.

Je profite de cette période de confinement pour montrer sur un cas simple pourquoi les smartphone sont imprécis. Il s’agit ‘une balade digestive au centre de Toulouse où mon estimation de la dénivelée cumulée est de l’ordre de +/-20 à +/-30 mètres maximum. Mais la mesure de mon smartphone donne : +146 mètres / -143 mètres

En fait, si on regarde la figure ci-dessous, on constate que la mesure d’altitude oscille de plusieurs mètres alors que moi qui suis sur le terrain, je vois bien que le sol est plat et ce bruit de mesure ne correspond en rien à la réalité. Mais le smartphone ou le logiciel (BaseCamp) avec lequel j’exploite la trace GPS ne le comprend pas et cumule mathématiquement (disons le mot bêtement…) les variations de dénivelées jusqu’à faire une erreur d’un facteur 5 sur une si petite distance.

Trace Smartphone sur BaseCamp
Parcours
Analyse IBP Index

Heureusement, il est possible de corriger le bruit de mesure et mieux évaluer la dénivelée. En téléchargeant votre trace sur IBP Index de la FFRP, une très bonne estimation de la dénivelée est faite grâce à un algorithme dont le secret est bien gardé…Pour le moment, je ne l’ai pas encore pris en défaut!

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner (rendez-vous sur la page d’accueil)

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.