Après avoir fait connaissance au cours du trajet depuis Toulouse, nous avons entamé cette rude montée vers 10:30. Nous traversons une forêt illuminée par un généreux soleil d’automne et occupée par quelques moutons. Mais assez rapidement, on chemine au milieu d’une vaste étendue de fougères qui donne cette belle couleur brune à la montagne. Le paysage s’ouvre peu à peu sur les sommets ariégeois et on ne tarde pas à apercevoir les sommets enneigés ainsi que le petit château de Lordat en dessous de nous. Sur le bord du sentier, les crocus fleurissent encore la montagne malgré la saison tardive de cette randonnée classique mais toujours aussi belle. L’étang niché dans son petit cirque nous a accueillis pour un pique-nique réconfortant avant qu’on entame la descente qui sollicite chevilles et genoux mais permet d’admirer encore ce merveilleux paysage sous un autre angle. Le trajet du retour vers Toulouse se fait dans un silence de randonneurs fourbus, revivant peut-être la montagne et ses beautés entrevues pendant la journée et rêvant sûrement à de futures escapades loin de la station Leclerc de Roques/Garonne où notre petit groupe se sépare.

Etang d'Appy
En montant vers l'étang d'Appy
En montant vers l'étang d'Appy
En montant vers l'étang d'Appy
En montant vers l'étang d'Appy

Description de la randonnée

Author

1 comment

  1. Une très jolie première randonnée avec Arnauld, des paysages qui aspirent a la sérénité, avec un soleil d’octobre exceptionnel. Plaisir des yeux, du sport, de la découverte et des rencontres. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.