Dans un autre article, j’avais évoqué la cuscute sans chlorophylle et qui parasite une plante pour assouvir ses besoins. Il en existe un autre genre que vous avez probablement croisé sans trop le savoir. Elle ressemble souvent à une petite branche sèche, verticale et pas très belle. On peut la confondre avec un arbrisseau avorté et se trouve souvent par petite colonie. Une des plus communes parasite le lierre et s’appelle donc ” l’orobanche du lierre”. On les remarque donc au milieu d’une nappe de lierre rampant au pied des arbres. J’en ai trouvé en plein centre de Toulouse le long du canal de Brienne qui fleurit fin Juin.

Tout comme la cuscute mais avec un peu moins d’élégance et de couleur, l’orobanche n’a pas de chlorophylle. Cela explique sa couleur jaunâtre quand elle est fraiche et brune quand elle sèche. Elle a quand même le bon gout d’avoir quelques fleurs du même jaune triste que la tige. En voici quelques photographies étonnantes pour une fleur.

Orobanche (vue d'ebsemble)
Orobanche fraîche
Orobanche fraîche (fleur)
Orobanche fraîche (fleur)
Orobanche fraîche (fleur)
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.